Discours du maire, cérémonie des vœux 2020

Vœux aux habitant-es

Discours de Jacques BOUTAULT, Maire du 2e arrondissement de Paris

Le 9 janvier 2020

Ce sont les derniers vœux de la mandature. Elu en 2014, mon mandat et celui de toute l’équipe municipale s’achèvera en 2020.

Ce sont aussi les derniers vœux du 2e arrondissement.

A l’issue des élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars, nous deviendrons l’arrondissement Paris Centre, regroupant les 4 arrondissements centraux.

La mairie de Paris Centre se tiendra dans les locaux de l’actuelle mairie du 3e arrondissement. Et les locaux des anciennes mairies, comme celle-ci, seront destinés à accueillir d’autres services municipaux.

Je vous souhaite une bonne année 2020 au nom de tous les élu-es.

Je vous souhaite une bonne santé. C’est notre bien le plus précieux. Préservons-la.

Pour ces derniers vœux je voudrais vous offrir un abécédaire.

L’abécédaire du 2e arrondissement en 26 mots en quelque sorte.

A : Amour beaucoup, avec un grand A. Et argent, un peu, avec un petit a. C’est ce que je vous souhaite pour 2020.

B : Bio comme les menus que nous servons dans les cantines scolaires. Le bio c’est bon pour la planète car cela génère une agriculture sans pesticide comme le glyphosate ou les produits chimiques, mais c’est aussi bon pour la santé de nos enfants.

C : Climat à préserver par toutes les actions, les petits gestes comme les grandes décisions politiques, si nous ne voulons pas, un été prochain connaître le sort de l’Australie qui part en fumée.

D : Démocratie, participative comme celle incarnée par les Conseils de quartier. Merci à toutes celles et ceux qui prennent sur leur temps pour se réunir, débattre, déposer des vœux, prendre part à la vie de leur quartier. Ils et elles font vivre concrètement la démocratie au quotidien, souvent mis à mal de nos jours.

E : Écologie bien sûr. Et pas seulement Environnement. L’écologie c’est à la fois la lutte contre toutes les pollutions, l’attention aux plus démunis, ceux qui n’ont pas de toit, pas d’emploi ou pas de famille, et c’est aussi le dialogue et l’échange, indispensables au vivre ensemble.

F : Femmes. Depuis le début de l’année, déjà 4 femmes ont péri sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoints. 150 femmes ont été victimes de féminicides l’année dernière. Contre les violences sexistes et sexuelles, nous devons agir pour l’égalité, la place des femmes, le partage des tâches domestiques et le respect de nos différences.

G : Guerres. Elles nous menacent de plus en plus. Dans un contexte mondial dégradé, Trump, Poutine, Erdogan… pratiquent l’escalade de la violence et menacent la paix. Plus que jamais nous devons agir pour la résolution non violente des conflits.

H : Hospitalité. Trop de personnes sont à la rue ou mal logées, bien qu’ayant un emploi. Alors que par ailleurs notre arrondissement compte 25% de logements vides. C’est pour cela que nous soutenons l’occupation par des familles mal-logées de l’immeuble vide rue du Croissant.

Nous avons au cours de ces années multiplié par 8 le nombre de logements sociaux dans le 2e. Mais c’est encore insuffisant.

Nous devons aussi accueillir les sans-abris et les réfugié-es qui fuient les guerres et les conséquences du réchauffement climatique dans leur pays, dont le mode de vie des pays occidentaux est à l’origine.

I : Innovation, inventivité, imagination et intelligence collective. C’est ce dont nous devrons faire preuve pour faire face aux nombreux défis du 21e siècle qui s’ouvrent devant nous et si nous voulons préserver notre qualité de vie.

J : Jeunesse. De plus en plus de jeunes se mobilisent tous les vendredis, sèchent les cours et manifestent pour demander aux décideurs politiques de vraies mesures pour sauver le climat, préserver la biodiversité et donc notre civilisation.

Les jeunes sont notre avenir. Espérons qu’ils feront peut-être mieux que nous !

K : Koalas et kangourous. Plusieurs millions ont péri dans les flammes en Australie en raison de l’inaction climatique de ce pays. Des villages entiers sont détruits, des personnes sont décédées. C’est un drame immense, irréparable. Ne prenons pas ce chemin.

L : Logement. Il est de plus en plus difficile de se loger dans le centre de Paris. Avec les locations meublées destinées aux touristes, il y a de moins en moins de logements disponibles pour les familles. Il faut interdire les Airbnb professionnels dans Paris centre.

M : Mairie du 2e ou Mairie du centre (qui sera située dans les locaux du 3e arrondissement), je forme le vœu que vos futurs élu-es locaux soient des élu-es de proximité, c’est à dire ; à votre écoute, accessibles et disponibles, comme nous avons, ici, tenté de l’être.

N : Nuit de la solidarité. La 3e nuit de la solidarité aura lieu le jeudi 30 janvier. Ce recensement solidaire et citoyen, auquel je vous invite à participer, est une main tendue vers une population vulnérable et isolée, de plus en plus nombreuses à vivre dans nos rues.

O : Ouverture au monde.

P : Presse. Nous sommes l’ancien quartier de la presse, et pour préserver la mémoire des journalistes qui ont donné leur vie pour que nous soyons librement informés, nous avons nommé du nom de trois journalistes assassiné-es la placette que nous avons aménagé à l’angle des rues Montmartre, Louvre et Cléry : place Dupont-Verlon-Lepage.

Q : Qualité. La qualité du service public. C’est ce à quoi toute l’équipe municipale est attachée et mobilisée, avec l’administration, pour que chaque jour les élèves soient accueillis dans les écoles, les tout-petits dans les crèches, que les rues soient propres et entretenues et que l’argent public soit rigoureusement employé.

R : Retraite : je la souhaite bonne à tout le monde, par répartition et le plus tôt possible.

S : Solidarité.

T : Travail. C’est le meilleur et la pire des choses. Il est aliénant quand on ne l’a pas choisi, lorsqu’il s’agit juste de gagner sa vie. Mais il est épanouissant lorsque vous exercez une activité choisie qui vous permet de gagner votre vie avec votre passion. En avoir un, travail, c'est être autonome et participer à la vie collective, sans emploi ni activité, on se sent exclu.

U : Union. Uni-es dans la diversité, cette très belle devise de la Belgique, nous devons la faire nôtre. Tant il est vrai que de la diversité née la créativité, la tolérance et l’enrichissement par les différences que les autres nous apportent.

V : Vélos et Voitures. En centre ville, préserver notre environnement et lutter contre la pollution de l’air c’est diminuer la place de la voiture et favoriser la pratique du vélo. En 2019 nous avons aménagé deux nouvelles pistes cyclables : celle du boulevard Sébastopol et celle de la rue Montmartre.

W : Watt. Nous sommes le premier arrondissement à avoir engagé l’administration du 2e dans une démarche de management environnemental. Les économies d'énergie, au-delà de réduire notre dépendance aux énergies fossiles et notre empreinte carbone, permettent de dégager des ressources financières pour répondre à davantage aux besoins de la population.

Web : Notre arrondissement, autrefois dédié au commerce textile de gros, accueille désormais un écosystème de start-ups.

Nous luttons contre la fracture numérique, grâce notamment au service de facilitation numérique. Cependant, nous défendons le droit à la déconnexion et au repos.

X : Xénophobie. La haine de tout ce qui est étranger et contre laquelle on doit lutter. Comme on doit lutter contre l’homophobie et la lesbophobie, la haine de l’autre parce que différent.

Y : Yeux et oreilles. Parce que le sens artistique et la réflexion s’exercent dès le plus jeune âge, parce que la culture doit être accessible à toutes et à tous, notre mairie, votre maison à toutes et tous, propose une diversité d'expositions, de projections, de conférence et de spectacles, toujours gratuits, en lien avec le patrimoine et le matrimoine de notre arrondissement, mais aussi en lien avec les questions sociétales et environnementales qui animent notre temps.

Z : Zéro déchet. Le meilleur déchet c’est celui qu'on ne produit pas. Car c'est encore mieux d'éviter de produire un déchet. Nous avons par exemple engagé la distribution de protections intimes bios et lavables aux lycéennes et collégiennes.

Et nous sommes l’un des rares arrondissements qui trie ses déchets alimentaires qui vont dans la poubelle à couvercle marron et qui sont ensuite valorisés en méthane ou engrais.

L’objectif zéro déchets consiste à transformer ce que nous jetons en ressources : que ce soient les déchets alimentaires mais aussi le plastique, le carton ou le verre.

Pour terminer, après tous ces mots que je viens de vous asséner, je vous propose, pour finir, une petite maxime à méditer :

« Elève tes mots, pas la voix, car c’est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre ».

Voilà, merci pour votre attention.

Et puisque ce sont mes derniers vœux de maire du 2e arrondissement, permettez-moi de vous dire à quel point j’ai aimé cette fonction exigeante, passionnante dans laquelle je me suis complément impliqué et qui a considérablement réduit mon temps sommeil, m’a fait parfois un peu négliger ma famille (qu’elle me le pardonne) et m’a fait abandonner toute idée d’avoir des loisirs.

Avant de, peut-être au mois de mars prochain, passer à autre chose, je voudrais vous dire merci. Merci pour la confiance que vous m’avez accordée durant toutes ces années.

Peut-être n’ai-je pas tout bien fait. Mais une chose est sûre : j’ai toujours conduit mon action avec le souci d’être juste, de ne jamais commettre d’abus de pouvoir et de porter une attention particulière à celles et ceux qui en ont le plus besoin : les plus démuni-es, ceux qui possèdent le moins, avec l’idée de les aider et de les protéger dans une société de plus en plus dure.

Et pour vraiment conclure, je voudrais citer cette phrase de Jean-Paul Sartre qui figure à la fin de son magnifique livre autobiographique "Les Mots" car ce sont eux, ces mots, qui m’ont inspiré et guidé au cours de ces années passées en tant que maire du 2e : « Du coup ma pure option ne m'élevait au-dessus de personne : sans équipement, sans outillage je me suis mis tout entier à l'œuvre pour me sauver tout entier. Si je range l'impossible salut au magasin des accessoires, que reste-t-il ? Tout un homme, fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n'importe qui. »

Bonne fête. Et très bonne année 2020.

Dernière mise à jour le jeudi 26 mars 2020

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris